Accouplements à Tonneaux

Produits

Les accouplements à tonneaux NOVOTON® NT... dans ses diverses exécutions, sont recommandés pour son installation dans les commandes de tambours à câble pour ponts roulants, cabestans ou transporteurs.

Ce mécanisme élimine l'occurrence d'un cas hyperstatique qui apparaît lorsqu'on fait une union rigide entre l'arbre du réducteur et le tambour. Ce type de montage demande un temps considérable d'alignement initial et en plus, on ne peut pas éviter l'éffet nuisible sur les roulements et les engrenages qui se produit par des efforts additionnels comme conséquence des déformations des appuis et de l'usure des parties en fonctionnement. Dans le montage recommandé, l'accouplement à tonneaux joue le rôle d'articulation en faisant l'union statiquement déterminée. L'accouplement articulé agit en tant que libre axialement, raison pour laquelle l'appui-roulement du côté contraire du tambour doit supporter les efforts axiaux qui peuvent être générés. En tant qu'application spéciale, sur demande, l'accouplement à tonneaux peut être conçu comme articulation qui supporte des efforts axiaux par soi-même.

CARACTÉRISTIQUES DE CONSTRUCTION

L'accouplement á tonneaux est basiquement composé d'un boîtier-bride avec denture intérieure sémicirculaire, un moyeu à denture extérieure de la même forme et une série de tonneaux en acier trempé logés entre les deux pièces. La zone intérieure de transmission devient étanche en placeant une couvercle de chaque côté avec ses joints d'étanchéité correspondants. Deux cercles de retenue montés dans le moyeu, l'un de chaque côté de la denture, limitent le déplacement axial des tonneaux dans leurs logements. Par rapport à ça, il y a 2 modèles constructifs différents. Les modèles basics, nommées comme NT...dans les quels les cercles de retenue rentrent directement en contact avec les tonneaux et les modèles de nouvelle génération, nommés comme NTSG... dans les quels des anneaux de pression sont installés entre les tonneaux et les cercles de retenue. Ces modèles remplient les conditions requises dans la Norme Sidérurgique Allemand SEB 666212 (Janvier 1991) (Stahl-Eisen-Betriebsblatt) ainsi que dans la Norme Sidérurgique Française. La forme bombée des tonneaux et les espaces internes dans les dentures permettent d'accepter dans l'accouplement un déplacement angulaire de ±1º et un déplacement axial qui varie depuis ±3mm jusqu'à ±10mm en dépendant des tailles, pour position angulaire alignée.


Le Couple de Torsion est normalement transmis à la bride réceptrice du tambour à travers deux méplats d'entraînement diamétralement opposés qui se trouvent dans la périphérie de la bride de l'accouplement. L'effet de friction des vis de fixation des deux brides coopère également dans ce sens. D'autres systèmes, tels que boulons ajustés ou similaires, peuvent être utilisés si les brides ont été usinés en conséquence.

Le dessin décrit peut supporter de grandes Charges Radiales car il se répartit sur des surfaces amples d'appui des tonneaux et il minimise l'effet de flexion alterné du Couple sur les dentures par causse de sa robustesse (petite hauteur et grande section de fond). En plus, suite à l'effet "d'écrasement glaçant" du tonneau trempé sur le profil de la dent, sa résistance à l'usure est améliorée.

 

Partager: